En 2021, l’imposition sur les revenus est caractérisée par plusieurs baisses. Si, le barème de l’impôt a été revalorisé de 0,2%, résultat d’une faible inflation. Toutefois, pour les 2ème et 3ème tranches d’imposition ont vu leur plafond augmenter. Ainsi pour la 2ème tranche, à un taux de 30%, le plafond de revenus est passé de de 25 659 € à 25 710 €. Pour la 3ème tranche, taxée à 41%, le plafond a été fixé à 73 516 € (au lieu de 73 369 €). Cela va donc permettre à des foyers de la classe moyenne de payer moins d’impôts.

Barème progressif pour 2021

Fraction du revenu imposable (pour une part)

Taux d'imposition à appliquer sur la tranche correspondante

< 10 084€ 

0 % 

De 10 085 € à 25 710 €

11 % 

De 25 711 € à 73 516 €

30 % 

De 73 517 € à 158 122 €

41 %  

> 158 123 €

45 % 



Par ailleurs, la décote déjà présente pour les revenus de 2019 a été renouvelée. Ce système permet que les foyers dont les revenus dépassent légèrement le seuil d’imposition de subir le barème progressif de l’impôt. Ainsi, pour une personne seule, le contribuable se voit accorder une décote si le montant brut de son IR ne dépasse pas 1 722€. La décote est calculée en faisant la différence entre 779€ et 45,25% du montant de l’impôt.

Pour un impôt de 1 000€ : 1 000 x 45,25% = 452,5. La décote est alors de 779 – 452,5 = 326,5 €. Le montant de l’impôt après décote est donc de 673,5€ (1 000 – 326,5).

Pour un couple, la décote a lieu si le montant brut d’impôt ne dépasse pas le seuil de 2 849€. La décote est calculée en faisant la différence entre 1 289€ et 45,25% du montant de l’impôt.

Pour un impôt de 1 000€ : 1 000 x 45,25% = 452,5. La décote est alors de 1 289 – 452,5 = 836,5 €. Le montant de l’impôt après décote est donc de 163,5€ (1 000 – 836,5).

L’impôt n’est pas à payer lorsque que son montant est inférieur à 61€.

Réduction d'impôt 2021 : quelle baisse avec le quotient familial ?

Le système du quotient familial permet de diviser le revenu imposable par un certain nombre parts, propres à chaque foyer fiscal selon sa situation familiale et du nombre d’enfants à charges ou de situations spécifiques (personnes en situation de handicap par exemple). Ainsi, par exemple, un couple marié à 3 parts : une pour chaque personne du couple, et une demie pour chacun des enfants.
Pour un revenu net imposable de 40 000€, le quotient familial est de : 40 000/3 = 13 333€.
Une fois ce montant obtenu, il convient alors d’appliquer le barème progressif de l’impôt sur le revenu. La dernière étape est de multiplier ce résultat par le nombre de parts du foyer fiscal afin d’obtenir le montant à payer.
Toutefois, la réduction d’impôt générée par le quotient familial est plafonnée à 1 570€ par demi-part.

Les dons : comment réduire son impôt ?

Procéder à des dons vers des associations et fondations ouvrent également à certaines réductions. Ainsi, à la suite de la crise de la Covid-19, les versements au profit d’organismes ouvrant des repas ou des soins gratuits pour un public précaire, permettent d’obtenir une défiscalisation à hauteur de 75% du montant versé, dans une limite de 1 000€. Un contribuable effectuant un don de 500€, peut déduire 375€. Pour les autres organisations, les taux sont entre 66 et 75% du don avec un plafond limité à 20% de revenus annuels du foyer. Si le don est plus élevé, l’excédent peut être reporté sur l’impôt les années suivantes.

Réductions d'impôts 2021 : emploi à domicile, travaux, enfants scolarisés, souscription au capital d'une PME...

D’autres moyens existent pour que l’impôt sur le revenu soit revu à la baisse pour les ménages imposables. Ainsi, l’emploi d’un salarié à domicile, les frais de garde des jeunes enfants, les frais d’équipements du logement principal (travaux en faveur des économies d’énergie), souscription au capital de PME, de parts de FIP ou de FCPI peuvent ouvrir à une diminution de l’impôt sur le revenu. Ces avantages sont cumulables, toutefois, un plafond de 10 000€ de réduction existe.

  1. Le plafond des niches fiscales s’appliquent-ils à tous les dispositifs ? +-

    Le plafonnement global ne s’applique pas à tous les avantages fiscaux mais à une grande partie : emploi d’un salarié à domicile, frais de garde des jeunes enfants, dépenses en faveur de la transition énergétique de votre logement, investissement locatif ou forestier, souscription au capital d’une PME, souscription à une SOFICA et investissement dans les DOM-TOM. Les dons aux organismes d’intérêt général, les frais de scolarité des enfants, les baisses liées au quotient familial ou encore les aide aux personnes âgées et en situation de handicap ne sont pas pris en compte dans ce plafonnement.

  1. Comment établir une véritable stratégie pour réduire au maximum le montant de son IR ? +-

    Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour réduire au maximum votre impôt sur le revenu. Il faut penser aux produits et dispositifs que l’épargnant choisi car certains présentent des risques de pertes en capital. Diversifier ses placements et bien choisir les sociétés gestionnaires sont donc recommandés. Par ailleurs, compte tenu du plafonnement des dispositifs, il faut établir une stratégie dans le temps.

  1. Les dons vers les partis politiques bénéficient-ils également d’une déduction fiscale ? +-

    Oui, ces dons font également l’objet d’une réduction fiscale à hauteur de 66% du montant du don. Deux plafonds existent, comme les autres dons vers un organisme, les dons vers les parti politiques ne doivent pas excéder 20% du revenu imposable du foyer. Par ailleurs, le don est limité à 7 500 € pour une personne seule et 15 000 € pour un couple.





Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1419
https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2490-PGP.html/identifiant=BOI-IR-LIQ-20-20200515
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14556
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34328
https://www.lafinancepourtous.com/2021/01/06/loi-de-finances-2021-quelques-mesures-pour-les-particuliers/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/comment-diminuer-le-montant-de-son-impot-sur-le-revenu-en-toute-legalite/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/comment-diminuer-le-montant-de-son-impot-sur-le-revenu-en-toute-legalite/un-plafond-d-avantages-fiscaux-de-10-000-e-pour-la-plupart-des-depenses-et-investissements/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/un-impot-familial-et-progressif/le-bareme-de-limpot-sur-le-revenu/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/un-impot-familial-et-progressif/le-quotient-familial/
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31179

Les dernières nouveautés