Vous souhaitez payer moins d'impôts en 2021 ?

Une volonté tout à fait légitime d’autant que l’année 2020 n’a pas été de tout repos d’un point de vue économique. Il existe de multiples méthodes pour réduire ses impôts.

Une des méthodes ? Investir de l’argent dans des entreprises ! Afin de savoir où investir et comment vous y prendre, focus sur l’investissement en entreprises en 2021 !

Réduire ses impôts en investissant dans les entreprises et sociétés : que choisir en 2021 ?

Pour commencer, il est évidemment nécessaire d’en savoir plus concernant l’investissement d’argent dans des entreprises pour réduire ses impôts.
Trop d'impôts tue les impôts. Et ce peu importe que vous soyez un contribuable soumis à la première tranche d’imposition ou bien à une tranche d’imposition plus élevée. Ainsi, il est possible de placer de l’argent dans des entreprises et autres sociétés pour réduire vos taxes. 

Et ce notamment car en contrepartie d’un tel investissement, des mécanismes législatifs vous permettront d’obtenir une réduction d'impôts. A ce titre, trois grands types de dispositifs permettent de profiter d’une telle défiscalisation :  
  • La défiscalisation dans le secteur immobilier
  • Le choix de l’investissement productif
  • La baisse du revenu imposable
Reste à savoir quel type de placement financier privilégier.

FIP


Il est ainsi possible d’investir au capital d’une Petite ou Moyenne Entreprise par voie de FIP ou Fond d’Investissement de Proximité. Un placement financier spécialisé en capital investissement. Ainsi, l’investisseur sous réserve de conserver pendant au moins 5 ans ses parts dans le FIP, qui investit dans des PME locales, pourra bénéficier d'une réduction d’impôt sur le revenu à l’entrée mais aussi d'une exonération d'impôt sur les plus-values à la sortie.

FCPI


Mais il n’y a pas que le FIP. Vous avez aussi la possibilité de lui préférer le FCPI ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation qui est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières ou OPCVM.
Un investissement dans un FCPI permet alors au souscripteur de profiter d’une réduction à hauteur de 25% de son investissement mais ce dans la limite de 12 000 € d’investissement pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple offrant une réduction potentielle pouvant atteindre 6000 €.
Là encore une exonération de la plus value sera possible au bout de la durée de blocage.

Ou enfin, vous pouvez choisir d’investir directement dans une PME.


Investissement en PME


Pour souscrire en numéraire, directement dans le capital d’une PME, vous pouvez opter pour le dispositif Madelin.
Un dispositif qui vous donnera la possibilité de :
  • Profiter d’une réduction d'impôts à hauteur de 18 % du montant investi. Un avantage qui ne sera cependant validé que dans le cas où les titres auront été conservés pendant au moins 5 ans. A noter aussi qu’un tel avantage fiscal nécessitera un investissement minimum de 50 000 €.
  • Donner de la valeur à votre placement en choisissant les entreprises dans lesquelles vous investissez de l’argent, ce qui n’est pas le cas avec un FIP ou un FCPI.  

Girardin Industriel


Vous pouvez enfin choisir le dispositif Girardin Industriel.
Le volet industriel de la loi Girardin qui a pour vocation de faciliter les investissements privés mais aussi de pallier aux surcoûts liés à l’éloignement géographiques, auxquels les PME des DOM COM concernées par la loi Girardin, se trouvent soumises. Le principe ? Participer au financement d’un outil industriel loué à une entreprise d’Outre-Mer en échange d’une réduction d'impôt sur le revenu pour les souscripteurs au fonds.

Un dispositif qui a pour objectif de faire gagner de l’argent à ses investisseurs tout en donnant une vraie continuité territoriale entre les DOM COM et la métropole, mais aussi en facilitant l’accès à l’emploi dans ces territoires éloignés. De quoi profiter d’un avantage fiscal tout en participant au développement d’une région économique.

A vous de faire votre choix !




  1. Quels sont les fonds utilisés le plus fréquemment pour investir dans l’économie réelle ? +-

    Il s’agit des Fonds d’Investissement de Proximité ou FIP et des Fonds Commun de Placement dans l’Innovation ou FCPI. Mais il est aussi possible de passer par d’autres mécanismes fiscaux tels que la Loi Girardin.

  1. Que choisir entre FIP et FCPI ? +-

    Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Tout dépend de votre situation, de vos besoins, de vos envies et du fait d’être enclin ou non à prendre un peu de risque.

  1. A qui s’adresse le dispositif Girardin Industriel ? +-

    Toutes les personnes physiques, domiciliées en France et souhaitant investir dans le secteur industriel des DOM COM peuvent profiter du dispositif Girardin.

  1. Le dispositif Girardin industriel est-il soumis au plafonnement des niches fiscales ?+-

    Oui. Mais dans les cas des DOM COM, le plafonnement est de 18 000 €.





Sources

https://www.net-investissement.fr/vos-objectifs/guides/reduire-ses-impots/defiscalisation-comment-reduire-ses-impots-cette-annee-2512.html
https://www.inter-invest.fr/loi-girardin/girardin-industriel

Les dernières nouveautés