Avoir un ou plusieurs enfants à charge ouvre droit à des avantages fiscaux non négligeables, quel que soit votre niveau de revenu. Découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour optimiser votre fiscalité grâce à vos enfants.

Cas n°1 : La garde d’enfant hors domicile


Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50% des sommes engagées pour la garde de votre enfant (ou de vos enfants) si elle a lieu hors-domicile. Il peut s’agir d’une crèche, d’une assistante maternelle agrée ou d’un jardin d’enfants.

Pour en bénéficier, votre enfant doit avoir moins de 6 ans au moment de la déclaration. Aussi, les montants engagés ne doivent pas excéder 2 300€ par enfant à charge, ce qui correspond à un avantage fiscal de 1 150€ maximum par enfant à charge.

Cas n°2 : La garde d’enfant à domicile


Le recours à une personne faisant de la garde d’enfant à domicile permet de bénéficier d’un crédit d’impôt similaire, à hauteur de 50% des sommes engagées. Cette fois-ci, le plafond des dépenses est fixé à 12 000€ par an, avec une extension du plafond de 1 500€ par enfant à charge (et dans la limite de 15 000€ maximum tout compris). Ce dispositif ouvre droit à un avantage fiscal de 7 500€ maximum.

Si ces frais sont supportés dans le cadre d’une garde alternée, ils doivent être divisés par deux afin de les répartir équitablement entre les deux parents. De la même manière, les avantages fiscaux sont partagés entre les deux parents.

Cas n°3 : Les frais de scolarité


L’ensemble des enfants rattachés au foyer fiscal de leurs parents et leur faisant supporter des frais de scolarité sont éligibles à une réduction d’impôt annuelle. Les montants sont fixés forfaitairement selon le niveau d’études de l’enfant : 61€ par an s’il est au collège, 153€ par an s’il étudie au lycée, 183€ par an s’il étudie dans l’enseignement supérieur.

Cas n°4 : Si vous intégrez un enfant majeur à votre foyer fiscal


L’intégration d’un enfant majeur dans votre foyer fiscal augmente le nombre de parts prises en compte dans le calcul de votre quotient familial.

Les deux premiers enfants augmentent votre quotient familial d’une demi-part. À partir du troisième enfant, une part entière supplémentaire est octroyée.

Cas n°5 : Si vous versez une pension alimentaire à votre enfant


Les pensions alimentaires versées à vos enfants sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite de 5 888€ par enfant et par an. Pour être éligible à une déduction fiscale, la pension doit être versée à un enfant mineur ou majeur ne disposant pas de revenus nécessaires pour couvrir ses propres frais.


  1. Puis-je déduire un forfait si j’héberge un de mes enfants sous mon toît ?+-

    Il est autorisé de déduire un forfait de 3 500€ par an au titre des frais d’hébergement et d’alimentation. Il ne doit pas être justifié sauf s’il excède ce montant, dans la limite de 5 888€ par enfant et par an. Les montants sont multipliés par 2 s’il est marié, pacsé et que vous hébergez également son partenaire.

  1. Les revenus perçus par mon enfant rattaché à mon foyer fiscal sont-ils soumis à l’IR ?+-

    Les revenus perçus par un enfant rattaché au foyer fiscal de ses parents sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite de 3 SMICS bruts annuels (soit 4 500€ environ). S’il s’agit d’une gratification de stage ou dans le cadre d’un contrat en alternance, le plafond est fixé à 18 255€ par an. Les sommes perçues dans le cadre des bourses ne sont pas fiscalisées.

  1. Dans quelles conditions puis-je obtenir une demi-part supplémentaire ?+-

    Vous êtes éligible à une demi-part supplémentaire en tant que parent isolé, ou si votre enfant à charge est titulaire d’une carte d’invalidité.

  1. Comment calculer mon quotient familial ?+-

    Le quotient familial est calculé de la façon suivante : revenu net imposable / nombre de parts fiscales du foyer.



Sources :
https://taxfix.fr/guide-impots-2020/avantages-fiscaux-enfants/
https://www.cafedupatrimoine.com/dossiers/article/vos-enfants-vous-font-economiser-des-impots
https://www.l-expert-comptable.com/a/532598-enfants-charge-les-differents-avantages-fiscaux-pour-les-parents.html


Les dernières nouveautés