Si le confinement vous a permis de mettre de côté de l’argent en 2020, il est possible que 2021 ne sonne pas de la même façon et que vos dépenses augmentent… ou pas !

Afin que vous en sachiez plus concernant vos futures dépenses d’énergie, logement et transports focus dans l’article ci-dessous.

Trêve hivernale et évolution du prix du gaz et de l'électricité


Si la trêve hivernale en cette période de crise sanitaire avait été largement prolongée jusqu’au 1er juin contre le 1er mars habituellement, elle est de fait, terminée depuis quelques jours maintenant. Depuis le 1er juin les mesures d’expulsion ont ainsi été relancées. C’est aussi le cas des fournisseurs qui vont pouvoir couper les fournitures de gaz et d’électricité des mauvais payeurs. 

Mais également la fin de la trêve hivernale va coïncidait avec une augmentation drastique des factures pour les ménages. Ainsi, tout foyer ayant souscrit à un contrat de gaz au tarif réglementé va subir une augmentation de sa factures à hauteur de 4,4 % en moyenne.
Mais ce n’est pas la seule chose qui va être chamboulée dans votre quotidien.

Véhicules polluants à Paris : vignette Crit'Air 4


Vous possédez une vignette de couleur bordeaux sur votre véhicule ? Celle-ci signale que votre voiture est de catégorie Crit’Air 4 et qu’il s’agit donc d’un moyen de transport considéré comme très polluant. Une telle vignette concerne globalement :
  • Les véhicules de norme Euro 3
  • Les diesels pré 2006
  • Les motos pré juillet 2004
A compter du 1er juin 2021, de tels véhicules ne sont plus autorisés à circuler à l’intérieur du périmètre dessiné par l’autoroute A86. Cette interdiction vient s’ajouter à l’interdiction pour les véhicules Crit’Air 5 ou non classés de circuler. Le but ? Renforcer la qualité de l'air mais aussi lutter contre la pollution.
Ainsi, seuls les véhicules possédant les vignettes Crit'Air 1, Crit'Air 2 et Crit'Air 3 auront l’autorisation de circuler pendant les plages horaires suivantes :
  • En ce qui concerne les bus, les cars et les poids lourds : 7 jours sur 7, entre 8h et 20h.`
  • En ce qui concerne les véhicules particuliers, les véhicules utilitaires légers, les deux roues, les tricycles et les quadricycles à moteur : du lundi au vendredi de 8h à 20h hors jours fériés.

Plafonnement des loyers en Seine-Saint-Denis

Pour finir, des changements impactent aussi le plafonnement des loyers en Seine-Saint-Denis.

Ainsi, depuis le 1er juin 2021, une opération d’encadrement des loyers a été mise en place dans les 9 villes suivantes de Plaine Commune :
  • Aubervilliers
  • Epinay-sur-Seine
  • L’Île-Saint-Denis, la Courneuve
  • Pierrefitte
  • Saint-Denis
  • Saint-Ouen
  • Stains
  • Villetaneuse.

Ainsi à la suite de Paris depuis le 1er juillet 2019 et Lille depuis le 1er mars 2020, c’est au tour des loyers des baux d’habitation vide et meublée de ces quelques villes de Plaine Commune de voir leurs loyers plafonnés, hors exceptions évidemment. L’objectif ? Mieux maitriser le niveau des loyers dans le but de pouvoir favoriser une plus grande mixité sociale tout en permettant aux plus démunis de se loger dans un budget raisonnable.

Mais quels sont les loyers concernés alors ?

Sont concernés :
  • Les locations d'habitation vide ou meublée à usage de résidence principale du locataire
  • Les baux mobilités
  • Ne sont donc pas concernés les contrats de location à usage de résidence secondaire, de logement de fonction ou de vacances.
Vous savez tout !


Sources
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14948
https://www.pap.fr/actualites/l-encadrement-des-loyers-a-plaine-commune-en-vigueur-le-1er-juin-2021/a22307
https://demarchesadministratives.fr/actualites/chomage-partiel-tarifs-du-gaz-impots-ce-qui-change-a-partir-du-1er-juin-2021

Les dernières nouveautés