Avec la pandémie, vous avez dû remettre à plus tard le plus beau jour de votre vie… Mais aussi le plus beau jour de votre vie fiscalement parlant…

Mariage et impôts, mythe ou réalité ? On vous dit tout ci-dessous !

Mariage et Impôt sur le Revenu en 2021


L’acte de mariage, en plus d’être un acte fort sentimentalement et administrativement parlant, revêt également des avantages fiscaux, en permettant tout bêtement de payer moins d'impôts… mais pas dans tous les cas !

Mais avant toute chose, un rappel s’impose concernant l’impact d’un mariage sur les Impôts sur le Revenu en 2021.

Le mariage entraîne la création d’un nouveau foyer fiscal, puisque les deux mariés devront dès lors réaliser une déclaration commune de revenus ce qui ira de pair avec la création d’un taux d’imposition commun. La mise en commun des deux revenus de deux contribuables mariés, en augmentant, les soumettra de fait à un taux d’imposition plus fort. Mais qui se trouvera par la suite divisé par le nombre de parts fiscales présentes au sein du nouveau foyer.

A noter qu’il est nécessaire de faire une déclaration à l’administration fiscale dans les soixante jours suivant le mariage. L’impôt sur le revenu étant depuis peu prélevé à la source, le nouveau taux d’imposition du couple sera déterminé dans les trois mois suivant la déclaration de mariage.

Il est aussi nécessaire de préciser qu’il est possible encore, la première année d’un mariage, de réaliser une déclaration d'impôts séparée et ce de manière optionnelle.

Déclaration d’impôt après le mariage : à quoi vous attendre ?


Mais à quoi s’attendre précisément lors d’une déclaration d’Impôts après le mariage ?

Afin de pouvoir profiter de l’avantage fiscal qu’un tel acte d’amour offre au couple, il est nécessaire de suivre la démarche suivante :
  • Comme dit précédemment, il faudra dans les 60 jours suivants votre mariage, mentionner le changement situation fiscale et donc du taux de prélèvement à la source, sur votre espace personnel situé sur le site impots.gouv.fr.
  • Un an après cette déclaration faite, connectez-vous à votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr pour y effectuer une déclaration de revenus commune
  • N'oubliez pas de cocher la case oui lorsque le site vous demande si un mariage est à signaler pour l’année N-1
  • Validez la déclaration comme chaque année, jusqu’à réception de votre accusé de réception. Vous recevrez alors votre taux d’imposition commun, qui s'avère le plus souvent assez avantageux.

Divorce : que se passe-t-il pour vos impôts ?


Mais lors d’un divorce, que se passe-t-il alors d’un point de vue Impôts ?

Imposition des revenus, plus-values, charges déductibles, crédit d’impôt, enfants à charge…  Le divorce entraîne de nombreux changements concernant la situation fiscale des deux ex-époux. Ainsi :
  • Impôts sur le revenu : les anciens conjoints auront à réaliser de nouveau une déclaration séparée, et ne comptent individuellement parlant plus que pour une part.
  • Redistribution des parts : en plus d’une déclaration de revenus séparée, le nombre de parts du quotient familial (lorsque l’on a des enfants) se trouve redistribué. Ainsi, le conjoint qui a la garde des enfants mineurs va récupérer leurs parts, à raison d’une demi-part par enfant à charge pour les 2 premiers, puis une part entière pour chaque enfant supplémentaire. A noter que le système de quotient se trouve d’autant bonifié que le parent divorcé n’est pas remarié ou ne vit pas en concubinage. Il obtient alors le statut de parent isolé et ainsi le 1er enfant vaut pour une part.

Maintenant vous savez tout, en ce qui concerne la fiscalité du plus beau jour de votre vie !



  1. Le mariage, avantageux fiscalement ?+-

    
Dans la grande majorité des cas, oui.

  1. Sous combien de temps une déclaration de mariage doit-elle être effectuée auprès de l’administration ? +-

    Sous 60 jours. A noter que cette dernière doit être effectuée par les deux conjoints.

  1. Quel est l’impact d’un divorce sur la fiscalité des individus ? +-

    Cela impacte la déclaration de ses impôts sur le revenu, mais aussi la redistribution des parts du quotient familial lorsque l’on a des enfants.




Sources
https://www.moneyvox.fr/impot/actualites/80622/divorce-les-consequences-sur-vos-impots
https://www.tacotax.fr/guides/impot-sur-le-revenu/impot-a-la-source-couple-marie/impot-mariage-avantage#section1

Les dernières nouveautés