L'impôt sur le revenu en France en 2021 :     
Mis en place depuis maintenant plus d’un siècle, l’impôt sur le revenu ou IR fait partie du quotidien de très nombreux ménages français. Il concerne la plupart des revenus perçus que ce soit votre salaire, votre pension, vos revenus fonciers ou encore des allocations chômages. Il s’agit d’un impôt progressif, plus les revenus sont conséquents, plus la part de l’impôt dans les revenus sera importante. Cela a pour objectif d’imposer plus fortement les foyers aisés. De plus, il s’agit d’un impôt dit « familial » puisque dans le calcul du montant, la situation familiale des contribuables est prise en compte via le quotient familial.

Prélèvement à la source

Instauré depuis 2019, le prélèvement à la source signifie que le montant de l’impôt est directement prélevé par un tiers, en général l’employeur ou le banquier.  
Il est cependant possible d’opter pour un taux personnalisé ou encore de choisir un taux dit neutre. Grâce à cela votre employeur ne pourra voir vos autres ressources et revenus.
Si vous avez réalisées des dépenses et/ou investissant qui vous permettent de bénéficier de réduction d’impôts, alors ils ne sont pas intégrés dans le calcul du taux de prélèvement à la source. Un acompte est alors perçu à partir du mois de janvier, sur la base de la déclaration de l’année passée.

Les 3 taux de prélèvement à la source

Voici le barème progressif pour 2021

Fraction du revenu imposable (pour une part)

Taux d'imposition à appliquer sur la tranche correspondante

< 10 084€ 

0 % 

De 10 085 € à 25 710 €

11 % 

De 25 711 € à 73 516 €

30 % 

De 73 517 € à 158 122 €

41 %  

> 158 123 €

45 % 



Impôt sur le revenu progressif quelles sont les tranches marginales d’imposition ?

Par ailleurs, la décote déjà présente pour les revenus de 2019 a été renouvelée. Ce système permet que les foyers dont les revenus dépassent légèrement le seuil d’imposition de subir le barème progressif de l’impôt. Ainsi, pour une personne seule, le contribuable se voit accorder une décote si le montant brut de son IR ne dépasse pas 1 722€. La décote est calculée en faisant la différence entre 779€ et 45,25% du montant de l’impôt.
  • Pour un impôt de 1 000€ : 1 000 x 45,25% = 452,5. La décote est alors de 779 – 452,5 = 326,5 €. Le montant de l’impôt après décote est donc de 673,5€ (1 000 – 326,5).
Pour un couple, la décote a lieu si le montant brut d’impôt ne dépasse pas le seuil de 2 849€. La décote est calculée en faisant la différence entre 1 289€ et 45,25% du montant de l’impôt.
  • Pour un impôt de 1 000€ : 1 000 x 45,25% = 452,5. La décote est alors de 1 289 – 452,5 = 836,5 €. Le montant de l’impôt après décote est donc de 163,5€ (1 000 – 836,5).
L’impôt n’est pas à payer lorsque que son montant est inférieur à 61€.


Sources :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14556
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N247
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/

Les dernières nouveautés