De nombreuses produits et dispositifs existent pour vous permettre de réduire vos impôts et notamment votre impôt sur le revenu. Selon votre profil et vos objectifs, certains investissements seront plus intéressants. Il est important de garder en tête tous les éléments (avoirs bloqués pendant une certaine période, conditions d’éligibilités au dispositif, etc…).

Grâce aux dispositifs Pinel et Normandie, vous pouvez réaliser un investissement immobilier, neuf dans le cas de la loi Pinel, et une réhabilitation pour la loi Normandie. En contrepartie, d’un engagement de 6 ans ou plus pour une nue location et un loyer plafonné, l’achat d’un bien immobilier est alors déductible de votre impôt sur le revenu.

Certains produits d’épargne ouvrent également à des déductions d’impôts. Cela est notamment le cas pour le nouveau Plan Érpagne Retraire (PER) ouvert depuis octobre 2019 et dont les versements annuels sont déductibles selon le taux marginal d’imposition du ménage.

Les dons à des associations ou fondations mais également l’emploi d’un salarié pour la garde des enfants par exemple, sont également des propositions pour les ménages qui souhaitent obtenir des déductions fiscales. Ainsi, par exemple, pour ce qui concerne les dons ces derniers sont droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % à 75 % du montant versé, selon l’association choisie et dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Les épargnants peuvent également miser sur les entreprises. Plusieurs dispositifs existent dans ce sens. Le Girardin Industriel – le volet Girardin social, porte lui sur un investissement immobilier – propose d’investir dans le tissu économique des DOM-TOM, le taux de déduction est entre 45,3 % et 63,42 % du montant versé. Le dispositif dit Madelin ou IR-PME permet lui de financer des PME françaises et européennes, un avantage fiscal de 25% du montant versé (ce taux doit encore être validé par l’UE). Finalement, les FIP et FCPI sont également deux dispositifs qui soutiennent les PME et PMI innovantes du territoire français.

Les FIP en 2021

Les FIP ou Fonds d’Investissement de Proximité sont des produits qui existent depuis 2003 maintenant. L’objectif est de soutenir des entreprises locales et régionales, non-cotées. Les entreprises sont tenues de respecter certains critères d’éligibilité. Par exemple, elles doivent employer moins de 250 salariés et leur chiffre d’affaire annuel ne doit pas dépasser 50 millions d’euros ou avoir un bilan inférieur à 43 millions d’euros.

Pour les investisseurs, le fond doit comprendre au minimum 70% de titres de ces PME, dont au moins 20 % de jeunes entreprises de moins de 5 ans. Le reste du portefeuille peut être composé d’autres titres et produits financiers. Afin d’obtenir une réduction fiscale, l’épargnant doit maintenir son engagement pendant 5 années minimum. Depuis août 2020, un nouveau taux de déduction fiscale est appliqué sur les FIP, de 18% du montant versé, il est désormais passé à 25%, dans la limite d’un investissement de 12 000 € pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple. Ainsi, la réduction d’impôt maximale est de 3 000 € ou 6 000 € l’année de la souscription. Pour FIP Outre-Mer et Corse, le taux est passé de 38% à 30% et ce taux est prolongé pour 2021. Au moment de la cession des parts, l’investisseurs bénéficie également d’une exonération d’impôts sur les plus-values.

Les FCPI en 2021

Les FCPI ou Fonds commun de placement pour l’innovation ont été créés en 1997 et ont pour objectif d’aider au développement des PME ou PMI dites innovantes. Les entreprises sont également tenues de respecter certains critères d’éligibilité. Une entreprise éligible ne peut par exemple employer plus de 2 000 salariés. De même, si l’entreprise est cotée, sa capitalisation boursière ne peut dépasser un seuil de 150 millions d’euros.
Pour les investisseurs, le fond doit comprendre au minimum 70% de titres de ces PME, le reste du portefeuille peut être composé d’autres produits comme des obligations, des Sicav ou des actions, … De même, qu’avec les FIP, les avoirs sont bloqués pour une durée minimum de cinq ans. Le taux de déduction fiscale a également été relevé à 25% dans la limite de 12 000 € pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple. L’exonération sur les plus-values est également valable pour les FCPI.
  1. Existe-t-il un montant maximal pour l’ensemble de ces niches fiscales ? +-

    En effet, il existe un plafond maximal de déduction pour la plupart de ces investissements. Le plafond de réduction est fixé à 10 000 euros et concerne l’emploi d’un salarié à domicile, l’investissement immobilier Pinel, la souscription au capital de PME, dont les parts de FIP et FCPI. Il est toutefois nécessaire d’étudier chaque dispositif car certains plafonds spécifiques existent.

  1. Est-il possible d’investir dans des FCPI et des FIP ? +-

    Oui, cela est tout à fait possible et permet de lisser le risque lié à ces investissements. Les avantages fiscaux se cumulent. Par exemple, une personne seule peut décider d’investir 5 000 € dans un FIP et 5 000 € dans un FCPI, ces deux investissements lui permettent d’obtenir une réduction d’impôts de 2 500 € l’année suivant la souscription. Les FIP et FCPI font partie des niches fiscales plafonnées à 10 000 €.

  1. Les FIP et FCPI sont-ils des investissements risqués ? +-

    Il s’agit de placements qui exposent l’épargnant à un risque de perte en capital. Toutefois, en choisissant les gestionnaires, indicateurs significatifs peuvent être pris en compte comme les performances historiques, une véritable expertise et connaissance du tissu entrepreneurial, et territorial dans le cadre des FIP.



Sources :

https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/les-principaux-outils-de-defiscalisation/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/investir-dans-les-pme-et-pmi/
https://www.lafinancepourtous.com/pratique/impots/l-impot-sur-le-revenu/comment-diminuer-le-montant-de-son-impot-sur-le-revenu-en-toute-legalite/un-plafond-d-avantages-fiscaux-de-10-000-e-pour-la-plupart-des-depenses-et-investissements/

https://www.lafinancepourtous.com/2020/08/12/fip-et-fcpi-le-taux-de-reduction-dimpot-passe-25/



Les dernières nouveautés