Vous songez à acheter une résidence secondaire ? Cette décision n’est pour autant pas à prendre à la légère car un tel achat va avoir des conséquences. Et notamment une imposition particulière.

Afin de vous permettre de réaliser votre achat en toute connaissance de cause, nous vous avons concocté une petite présentation sur les impôts à payer pour une résidence secondaire.

Qu’est-ce qu’une résidence secondaire ?

Mais avant toute chose, qu’est-ce qu’une résidence secondaire ?

Une résidence secondaire, parfois appelée résidence occasionnelle, est bien souvent une habitation de vacances. En tant que propriétaire d’une résidence secondaire, vous ne séjournez dans cette habitation que de manière ponctuelle.

Il vous est malgré tout possible de la louer à d’autres personnes lorsque vous n’y résidez pas. A noter que son statut est très différent de celui d’un logement de ménage qui a vocation à donner un pied à terre proche du lieu de travail pour son propriétaire ou locataire. Enfin, comme mentionné précédemment, la résidence secondaire peut aussi avoir pour objectif de devenir un investissement locatif.

Quelles taxes une telle résidence secondaire entraine pour son propriétaire ?

Taxe d’habitation : ce que dit la loi sur les résidences secondaires

À ce titre, il va être nécessaire lorsque l’on possède une résidence secondaire, de se pencher sur la taxe d’habitation.

Généralement due dans le courant du mois de novembre, la taxe d’habitation peut aussi être perçue en décembre pour certains logements. Basée sur la valeur locative de l’habitation, la résidence secondaire peut bien souvent être taxée de manière plus élevée qu’une résidence principale du fait d’une valeur plus importante en lien avec son positionnement dans des zones touristiques.

A noter que les taux varient au prisme des collectivités locales auxquelles elles sont rattachées.

De plus, depuis 2015, dans les zones tendues qui sont des régions où le marché locatif s’effondre, la taxe d’habitation a vu son taux augmenter de 20%.

Enfin, depuis 2017, le conseil de Paris a décidé d’augmenter la taxe d’habitation des résidences secondaires à 60% contre 20% auparavant.

Quelles aides financières pour acquérir une résidence secondaire ?

Reste qu’au-delà des taxes qui réduisent la possibilité d’acheter une résidence secondaire, des aides existent pour vous aider à réaliser ces achats.
A ce titre, on peut en noter plusieurs :
  • En premier lieu, le prêt bancaire s’impose comme l’évidence lors de l’achat d’une résidence secondaire. Neuf ou ancien, le prêt bancaire ou prêt immobilier peut vous être accordé par une banque. A noter pour autant que pour l’achat d’une résidence secondaire, il ne vous sera pas possible de bénéficier des prêts aidés à l’image du prêt à taux zéro.
  • Il est également possible de pouvoir cumuler deux emprunts en même temps. Votre prêt n’est pas terminé sur la résidence principale ? Mais rien ne vous empêche pour autant de prendre un emprunt pour la résidence secondaire en même temps !
  • Un Plan Epargne Logement : Dans le où vous auriez depuis au moins 4 ans ouvert un PEL, il vous et possible de l’utiliser pour le financement d’une résidence secondaire.
  • Une Société civile immobilière ou SCI : Enfin l’achat d’une résidence secondaire peut aussi être utiliser sous le régime de la SCI dans le cas où vous seriez associé à votre conjoint. Un tel statut vous permettra en plus de profiter d’avantages fiscaux certains.

Quels sont les impôts à prévoir sur une résidence secondaire ?

Pour finir, il va être nécessaire de prendre en compte un certain nombre d’impôts pour votre future résidence secondaire.

Si l’on a déjà évoqué plus haut et en détails l’impact de la taxe d’habitation, d’autres taxes sont aussi à considérer.

C’est notamment le cas de la taxe foncière, de celle relative à l’enlèvement des ordures ménagères ou bien encore des impôts locaux et ce même si le propriétaire n’y réside pas à l’année.

Par contre, aucune redevance télé ne sera à régler, cette dernière ne concernant que les résidences principales.

Pour finir, il est bon de savoir qu’aucune mesure d’exonération n’est prévue pour les logements secondaires même dans le cas des droits de succession.

  1. Qu’est-ce qu’une résidence secondaire ?+-

    Une résidence secondaire, parfois appelée résidence occasionnelle, est bien souvent une habitation de vacances. En tant que propriétaire d’une résidence secondaire, vous ne séjournez dans cette habitation que de manière ponctuelle.

  1. Quel tarif pour une résidence secondaire ?+-

    Il n’y a ici aucune règle. Reste que les grandes villes, ou les zones proches de la mer et de la montagne, les zones touristiques en somme, sont bien souvent bien plus attractives et donc bien plus chères. A noter que dans les zones les moins attractives il est parfois possible de profiter d’une aide la mairie.

  1. Quels sont les impôts à prévoir sur une résidence secondaire ?+-

    La taxe d’habitation, la taxe foncière, la taxe relative à l’enlèvement des ordures ménagères ou bien encore les impôts locaux.

  1. Quelles aides financières pour acquérir une résidence secondaire ?+-

    Le prêt bancaire, la possibilité de cumuler des prêts, le Plan Epargne Logement, l’achat en SCI sont des possibilités.



Sources
https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-de-l-immobilier/1202165-residence-secondaire-impots-et-taxes/  
https://www.lesfurets.com/pret-immobilier/guide/quelles-aides-pour-lachat-dune-residence-secondaire#:~:text=Le%20Plan%20%C3%89pargne%20Logement%20%3A%20si,%C3%AAtes%20associ%C3%A9%20avec%20votre%20conjoint. Your Text Here

Les dernières nouveautés