Depuis sa création en 2009, le Bitcoin n’a cessé de connaitre une explosion dans sa popularité à l’échelle de la planète, au point d’inquiéter les institutions bancaires classiques mais aussi les gouvernements nationaux. Mais aussi de convaincre certains d’entre eux de l’intérêt de cette nouvelle crypto monnaie, indépendante du système bancaire classique. C’est le cas du Salvador qui se questionne aujourd’hui sur la possibilité de faire du Bitcoin… sa monnaie officielle !
On vous explique tout !

Qu'est-ce que le Bitcoin ?


En premier lieu il est important de prendre le temps de décrire ce qu’est le Bitcoin.

Développé en 2009 par le programmateur informatique répondant au pseudonyme de Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est une réponse à la perte de confiance dans le marché, en conséquence du krach boursier qui nous a frappé en 2007. Il n’en fallait pas plus à Satoshi Nakamoto pour mettre en ligne une sorte de charte de fonctionnement de sa monnaie, complétement indépendante des institutions financières. De ce fait, d’abord populaire dans les groupuscules marginaux à l’image des cyberpunks et autres hackeurs, le Bitcoin a connu une large démocratisation, touchant de plus en plus le grand public. 


Mais comment fonctionne le Bitcoin concrètement ?

Le Bitcoin utilise une technologie très particulière que l’on appelle le Blockchain. Ce système n’est autre qu’un réseau de particulier à particulier qui donne la possibilité de décentraliser l’intégralité des échanges réalisés. Ainsi, les vendeurs et les acheteurs réalisent leurs échanges eux même sans avoir besoin de faire appel à un organisme de régulation, ou autre autorité centrale. L’ensemble des transactions qu’ils réaliseront alors se trouvent stockées sur un registre accessible au public, donnant une véritable transparence aux Bitcoins tout en permettant une sécurisation des échanges et l’impossibilité de la double dépense (utilisation d’un Bitcoin pour plusieurs opérations d’achat).

Pourquoi le Salvador veut-il en faire sa monnaie officielle ?


Il est en effet étonnant de voir qu’un pays comme le Salvador souhaite se doter du Bitcoin comme monnaie officielle. Le président du Salvador Nayib Bukele, affirme qu’une crypto monnaie comme le Bitcoin donnera la possibilité aux Salvadoriens résidant à l'étranger d'envoyer plus facilement de l'argent à leurs proches restés au Salvador. En effet, pas moins de 20% de du produit intérieur brut du pays est lié à ces transferts d’argent depuis l’étranger, et proviennent des quelques deux millions de Salvadoriens localisés en dehors du territoire national mais qui conservent encore de forts ancrages familiaux dans leur pays.

Mais également car, à court terme, le Bitcoin va permettre de créer de nombreux emplois tout en participant activement à l’inclusion financières de très nombreux Salvadoriens aujourd’hui laissés à la marge de l’économie formelle, et qui n’ont notamment pas de comptes bancaires. Enfin, le Bitcoin pourra avoir un effet certain concernant le dynamisme des investissements dans le pays.

Comment peut-il y arriver ?


Si la volonté du président du Salvador de faire du Bitcoin la monnaie officielle du Salvador est réelle, reste que de nombreuses questions subsistent quant à la manière dont cette monnaie numérique peut devenir la devise légale du pays. Effectivement, une telle procédure nécessitera une refonte majeure de l'infrastructure financière du Salvador. Et devra en premier lieu passer devant le parlement du Salvador.

Mais, en substance, il semble que ce soit ce que M. Bukele propose.
Quoi qu'il en soit, cette initiative est susceptible de renforcer l'image du Bitcoin en tant que monnaie du futur et la réputation d'innovateur du président du Salvador auprès de ses partisans.




Sources
https://www.bbc.com/afrique/monde-57391663

Les dernières nouveautés