En 2021, vous avez décidé de prendre de bonnes résolutions et d’enfin faire fructifier votre argent ? Reste à savoir vers quelle solution se tourner ! Afin de vous permettre d’y voir un peu plus clair, focus dans l’article ci-dessous sur le choix de la SCPI pour investir en 2021 !

Qu'est-ce qu'une SCPI ?


Mais pour ne pas brûler les étapes, il est absolument nécessaire de commencer en prenant le temps de définir ce qu’est une SCPI.
La SCPI est une société civile de placement immobilier qui est considérée comme un véhicule d’investissement classé dans la catégorie des Organismes de Placements Collectifs ou OPC. Son but ? Collecter des fonds apportés par des investisseurs particuliers dans le but d’acquérir et de gérer un patrimoine immobilier destiné à la location.
L’intérêt pour les épargnants ? En échange de tels investissements, des parts sociales leur sont remises. Mais attention ! Ces parts ne sont pas des actions. De ce fait, elles ne sont absolument pas cotées en Bourse.
A noter enfin, que le capital social des SCPI ne peut pas être inférieur à 760.000 euros. Mais également que leur activité se résume uniquement à une activité de gestion de patrimoine à but locatif, interdisant de ce fait ces sociétés de mener la moindre activité marchande de biens ou autre promotion immobilière.

Quel est le fonctionnement d'une SCPI ?


Le fonctionnement de la SCPI dépendra de sa nature. En effet les, les SCPI sont scindées en 2 familles.

Dans le cas où vous optez pour une SCPI dite à capital fixe, les parts ne pourront être acquises qu’au moment de l'émission de capital ou de l’augmentation réalisable en respectant certaines conditions :
  • 75% de la précédente augmentation de capital doit avoir été réalisée dans la pierre.
  • Les parts anciennes disponibles sur le marché secondaire ne peuvent être vendues à un prix inférieur à celui des nouvelles.

Dans le cas où vous préféreriez opter pour une SCPI à capital variable, alors vous pourrez acquérir mais aussi vendre vos parts à n’importe quel moment. Cependant, c’est la SCPI qui déterminera le prix d’achat et de vente au regard du prix de marché de son patrimoine et qui se chargera de chercher un repreneur.
Reste qu’il faut aussi savoir dans quel secteur vous souhaitez investir. Car les SCPI, sous la supervision de l’AMF, ont la possibilité d’investir dans deux types de biens que sont :
  • Des immeubles résidentiels et/ou commerciaux
  • Des parts de sociétés de personnes non cotées à prépondérance immobilière

Plus qu’à faire son choix parmi les différents types de SCPI !

Les différents types de SCPI


A ce titre, plusieurs types de SCPI existent. Ces dernières se distinguent notamment :
  • Par le type de bien acheté
  • Par les zones d’investissement
  • Par leur régime fiscal

Trois conditions qui laissent donc la place à trois formes de SCPI différentes que sont :
  • Les SCPI dites de rendement : ces dernières investissent essentiellement dans des immeubles d’entreprises ou dans des résidences de service.
  • Les SCPI dites de défiscalisation : celles-ci privilégient grandement des investissements dans de l’immobilier d’habitation neuf ou pouvant avoir été réhabilité. Ces dernières peuvent de ce fait profiter de nombreux avantages fiscaux liés aux dispositifs de défiscalisation de la pierre à l’image de la loi Pinel ou du dispositif Malraux.
  • Les SCPI dites de valorisation : avec ces SCPI, l’idée est de cumuler des parts qui se verront redistribuer ultérieurement au travers de la valorisation du prix de ces même parts. Elles sont de ce fait à destination des investisseurs déjà fortement fiscalisés et souhaitant lisser la perception de leurs revenus dans le temps.


Sources
https://www.capital.fr/votre-argent/scpi-1318269

Les dernières nouveautés