Avant la pandémie vous aviez pour habitude de travailler au bureau… et puis la pandémie vous a coupé l’herbe sous le pied vous imposant le télétravail, qui depuis la réouverture reste malgré tout une réalité. Mais comment faire face à l’isolement et aux coûts financiers qu’une telle maladie a pu générer ? Et pourquoi ne pas se tourner vers le chèque bureau universel ? 

Afin d’en savoir plus sur ce dispositif, focus dans l’article ci-dessous !

Télétravail : définition


Avant d’aller plus loin, il est important de commencer en prenant le temps de définir en détails ce qu’est le télétravail. 

Cette activité qui n’a jamais été aussi centrale dans nos existences, depuis la pandémie de Covid-19, renvoie simplement à la réalisation d’une activité professionnelle en tout ou partie à distance de son lieu habituel de travail. Il se définie finalement en opposition au travail dit In situ, et ainsi réalisé dans les bureaux de l’entreprise. Il n’y a pas de règles concernant le lieu de réalisation de ce travail à distance qui peut ainsi être réalisé, et de manière interchangeable, depuis chez soi ou tout autre café coworking.

Une forme de travail qui, depuis la réouverture, la relance de l’activité et le retour à une vie « normale », ne perd pas pour autant en attractivité. Ainsi, bien souvent le retour à une activité pleine dans les locaux de l’entreprise est rarement la décision prise par les directions, qui tendent de plus en plus à opter pour une organisation hybride entre présence dans les bureaux et télétravail 2 à 3 jours par semaine.

Qu'est-ce que le chèque bureau universel ?


Reste à définir maintenant ce qu’est le chèque bureau universel !
Issue de l’initiative de 33 personnalités influentes des secteurs du travail, de l’entreprise mais aussi du monde politique, telles que Benoit Hamon ou encore Myriam El Khomri, cette idée a été rendu publique dans une tribune dans le Journal du Dimanche. Une tribune qui est en grande partie liée à l’accord national interprofessionnel, concernant la mise en œuvre du télétravail, et qui a été signée en novembre 2020.
Mais à quoi servirait un tel chèque bureau universel ? Ce dernier viserait à réparer certains points problématiques du télétravail. Cela concerne notamment les coûts financiers et autres sentiments d’isolement que le télétravail tend à générer.

Qui peut y prétendre ?


Pour terminer, il est bon de savoir à qui un tel chèque bureau universel s’adresse véritablement.
Sans véritable surprise, ce chèque bureau universel s’adresse en priorité aux salariés en situation de télétravail totale ou partielle du fait de la crise actuelle que nous vivons. Un chèque qui leur permettrait alors de disposer d’un moyen de paiement supplémentaire visant à leur faciliter les achats d’équipements nécessaires à la bonne réalisation de leur travail, et qui ne sont pas toujours pris en compte par les employeurs. Mais aussi qui viserait comme dit précédemment, à limiter les conséquences sociales et notamment les risques d’isolement que ce télétravail forcé tend à créer, en permettant à ces télétravailleurs d’intégrer un espace de coworking.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Télétravail
https://culture-rh.com/cheque-bureau-universel-projet-quel-financement-tout-savoir/

Les dernières nouveautés