L’année 2021 signifie pour vous un tournant et l’envie de faire fructifier votre argent en réalisant des investissements ? Faut-il encore savoir vers quelle solution se tourner ! Et pourquoi ne pas opter pour un investissement dans une SCPI ? Dans le but de vous permettre d’y voir un peu plus clair, nous vous avons concocté un petit guide sur tout ce qu’il faut savoir pour investir dans une SCPI en 2021 !

Qu'est-ce qu'une SCPI ?


Mais pour ne pas mettre la charrette avant les bœufs, il est important de débuter en définissant ce qu’est une SCPI.
Une SCPI ou bien plutôt une Société Civile de Placement Immobilier, n’est autre qu’un véhicule d’investissement de la famille des Organismes de Placements Collectifs ou OPC. L’objectif d’un tel OPC, est de procéder à la collection des fonds apportés par des investisseurs particuliers pour acquérir et gérer un patrimoine immobilier destiné à la location.
Un tel principe permet aux épargnants, en échange de tels investissements, de se voir remettre des parts sociales. Mais attention malgré tout. Ces parts ne sont en aucune cas des actions et ne sont donc pas cotées en Bourse.
Pour finir, il est bon de préciser que le capital social des SCPI ne peut pas être inférieur à 760.000 €. Et dans le même temps, que l’activité de ces SCPI est uniquement une activité de gestion de patrimoine à but locatif. Ainsi celles-ci ne peuvent pas avoir la moindre activité de vente de biens ou de promotion immobilière.

Quels sont les différents types de SCPI


On dénombre précisément trois types de SCPI, qui sont les suivants :
  • Les SCPI de rendement : ces SCPI ont pour but d’investir surtout dans des immeubles d’entreprises ou dans des résidences de service.
  • Les SCPI de défiscalisation : ces dernières favorisent les investissements dans de l’immobilier d’habitation neuf ou réhabilité. De quoi bénéficier de nombreux avantages fiscaux liés aux dispositifs de défiscalisation de la pierre comme les lois Pinel et Malraux.
  • Les SCPI de valorisation : avec ces SCPI, le but est simplement de cumuler des parts qui seront redistribuées ultérieurement par le biais de la valorisation du prix de ces même parts. Elles sont de ce fait à destination des investisseurs déjà fortement fiscalisés et ayant le désir de lisser la perception de leurs revenus dans le temps.

Quelle fiscalité et avantage ?


Reste qu’il est important de faire un point sur la fiscalité de telles SCPI.
En premier lieu, il est bon de rappeler que les SCPI sont considérées comme des sujets fiscaux, et qu’elles ne sont de ce ne fait ni personne physique ni personne morale. Ce statut fait que les SCPI ne sont pas redevables de l’impôt sur les sociétés, mais que chacun de ses associés sera lui soumis à l’impôt sur les revenus.
Une telle fiscalité offre deux avantages marquants d’un point de vue de la fiscalité :
  • La mutualisation des risques : en tant qu’associé d’une SCPI, vous n’êtes pas seul. Ainsi en cas de problème dans la gestion de votre patrimoine immobilier, les risques sont partagés et lissés ce qui vous permet de prendre moins de risques personnellement.
  • Dans le cas où vous auriez opté pour une SCPI fiscale, il est possible de profiter d’une défiscalisation.



Sources
https://www.homunity.com/fr/fiscalité-scpi
https://www.capital.fr/votre-argent/scpi-1318269

Les dernières nouveautés